Déplacement des bâtiments

En faisant appel à nos émotions, une belle architecture améliore notre bien-être.

Brunner Eggenfelden, building, balcony

« L'architecture n'est pas une question de mots, mais de larmes »1, disait l'architecte Philip Johnson, qui n'a pas pu retenir ses larmes la première fois qu'il a vu les lignes fluides et scintillantes du musée Guggenheim de Bilbao (Espagne). L'impact émotionnel d'un beau bâtiment peut pousser le personnel à se dépasser et influence positivement la collectivité. Quand les bâtiments sont beaux à l'extérieur et offrent un environnement intérieur agréable, notre monde s'améliore.

L'expérience de Bilbao en est le parfait exemple. A peine cinq ans après sa construction, on estime à 2,4 milliards d'euros la contribution du musée au PIB de la province basque.2 La ville, autrefois en déclin, est désormais une destination culturelle prisée.

Selon une récente enquête en ligne menée par le groupe ROCKWOOL, 73 % des sondés estiment qu'une belle architecture améliore la dynamique des collectivités.3 D'autres études confirment l'importance de l'esthétique des bâtiments. Une étude de la commission britannique pour l'architecture et l'environnement urbain (Commission for Architecture and the Built Environment, CABE) révèle qu'une grande majorité d'entre nous (85 %) estime être influencée par l'architecture qui nous entoure. 81 % des sondés s'intéressent activement au « look & feel » des bâtiments.4

A travers l'histoire, les matériaux de construction utilsés ont marqués nos lieux de vie: des églises et châteaux en pierre, imposants et solennels, aux bâtiments en bois bien isolés, chaleureux et cosy.

Les architectes d'aujourd'hui disposent d'un large choix de matériaux très performants, ce qui leur permet de réaliser des bâtiments à l'esthétique originale et impressionnante, tout en créant des environnements intérieurs confortables et sûrs.

 

1 : Fast Company, "Why Our Brains Love Curvy Architecture"
2: The Guardian, "Bilbao mayor wins award for transforming declining city"
3 : ROCKWOOL, enquête Google Modern Life, 20 février 2017
4 : Streets of Shame, 2002, CABE Commission for Architecture and the Built Environment (commission pour l'architecture et l'environnement urbain)

Une belle architecture
0

des sondés estiment qu'une belle architecture a des effets positifs sur les collectivités.

Impact de l'architecture
0

des sondés estiment que l'architecture a un impact sur leur bien-être

PIB de la région de Bilbao
0

Contribution au PIB de la région de Bilbao cinq ans après la construction du musée Guggenheim

Études de cas

Découvrez la galerie des projets auxquels nous sommes fiers d'avoir participé. Trouvez l'inspiration en découvrant des beaux espaces créés avec nos produits dans le monde entier.

Études de cas
rockfon